De nos jours, les entreprises travaillent de plus en plus en mode projet, ce qui nécessite de constituer rapidement des équipes d’experts. En parallèle, les salariés et les futurs diplômés cherchent davantage de sens dans leur travail, à disposer de plus de liberté dans le choix de leur mission, et de pouvoir organiser leur temps de travail comme ils l’entendent.

Evolution du monde du travail + nouvelles aspirations personnelles = nouveau marché

Ces deux tendances de fonds concourent à accroître chaque année le nombre de travailleurs indépendants. Le cadre légal s’élargit, et les droits sociaux évoluent dans le sens des indépendants. Devenir indépendant est d’autant plus aisé dans le domaine de la prestation intellectuelle (consulting), qu’il ne nécessite quasiment aucun investissement financier pour démarrer.

Les freelances sont à présent considérés comme des ressources « normales » pour les entreprises qui y recours spontanément pour répondre à une problématique interne.

Abandonner le statut de salarié, c’est nourrir d’autres besoins, d’autres aspirations !

En devenant travailleur indépendant, vous adressez d’autres besoins, différents de ceux que vous aviez lorsque vous étiez salarié. En qualité de freelance, vous cherchez à répondre à d’autres besoins.

Pyramide de Maslow

Après avoir nourri les besoins primaires de votre pyramide (salaire, droits, groupe de travail), vous aspirez à d’autres besoins tels que la reconnaissance ou la satisfaction personnelle. Certains salariés pensent qu’ils n’obtiendront jamais de réponses satisfaisantes sur ces aspects-là en restant en CDI, et préfèrent se tourner vers l’indépendance.

Cette recherche de satisfaction pour le travailleur indépendant est un objectif essentiel, avec le besoin de travailler dans un cadre différent. Il est intéressant d’observer que pour les freelances, le haut de la pyramide de Maslow prime sur le bas. Ce n’est pas un jugement de valeur, mais juste un constat : « ma liberté prime sur le confort d’un CDI ! ». Cette observation peut ainsi être un axe de réflexion pour se demander si l’on est prêt à passer ou non indépendant.

Il convient de noter aussi qu’il existe différents statuts permettant de trouver des compromis, comme le portage salarial, le statut de micro-entrepreneur ou la création d’une société. Chaque statut offre des nuances permettant de répondre à ses aspirations personnelles.

Nous croyons aux bénéfices d’un accompagnement personnalisé des indépendants, pour que les personnes désireuses d’entreprendre puissent franchir le pas de façon sereine et pérenne.

digiwork solutions